top of page
Rechercher

L'IA: une source de progrès pour le développement durable ou un danger pour la société civile?

Exemples stimulants et réflexions critiques


L'IA fait la une des journaux, souvent dans le contexte des entreprises, de l'emploi et de la société. Les développements récents et les articles de presse sur cette technologie peuvent susciter l'enthousiasme pour de nouvelles opportunités, mais aussi un profond scepticisme et la crainte d'une mauvaise utilisation potentielle, de problèmes éthiques et d'une concentration du pouvoir au profit de quelques acteurs ayant des intérêts financiers importants. Quelles sont donc les implications de l'IA pour le développement durable?

Le pouvoir de transformation de l'IA - qui signifie Intelligence Artificielle au cas où vous auriez vécu sous une roche - a le potentiel de maximiser l'impact des ONG sur la communauté, de fournir des services de manière efficace et de transformer les opérations des ONG. Nous avons vu comment l'IA s'est infiltrée dans de nombreuses industries, en particulier dans le domaine de l'analyse des données. Tout cela semble formidable, mais l'IA est-elle utilisable dans tous les secteurs? L'adoption de l'IA par les ONG permettra-t-elle d'améliorer la réalisation de leur mission et de favoriser le changement?

L'IA s'est imposée comme une technologie transformatrice dotée d'un vaste potentiel pour relever certains des défis sociaux les plus pressants du monde. Des soins de santé à la préservation de l'environnement, les solutions alimentées par l'IA ont montré des résultats prometteurs en améliorant l'efficacité, l'efficience et l'accessibilité des services. Toutefois, à mesure que nous approfondissons l'intégration de l'IA dans la société, nous devons examiner d'un œil critique ses implications sur la sécurité des données, la propriété des données publiques, l'éthique et les droits de l'homme. Dans ce blog, nous explorons des exemples stimulants du potentiel des applications de l'IA dans le contexte de l'impact social, tout en soulevant des questions importantes pour une réflexion critique.

Les ONG ont toujours été des acteurs essentiels de l'espace social et humanitaire dans le monde. Au cours des années, elles ont relevé plusieurs défis sociaux dans le cadre d'un large éventail de missions, telles que le développement communautaire, l'éducation et le plaidoyer. Leur principal objectif est de faire progresser l'aide humanitaire et de protéger l'environnement pour le bien de la communauté.

Les ONG ont des opérations et des processus similaires dans le monde entier. Voici quelques-uns des principaux processus sur lesquels l'utilisation de l'IA aura un impact majeur dans les processus des ONG:


Traitement des langues et services de traduction

En raison de la nature des ONG et de leur présence dans des pays du monde entier, les barrières linguistiques continuent de représenter un défi majeur pour ceux qui travaillent à l'échelle internationale. Grâce aux technologies de l'IA, les services de traitement des langues et de traduction pourraient être automatisés afin de faciliter une communication et une compréhension efficaces dans diverses cultures, améliorant ainsi la prestation de services et la collaboration avec les membres de la communauté.


Prise de décision fondée sur les données

Étant donné que les ONG traitent d'énormes volumes de données, l'utilisation de l'IA permettra d'améliorer la prise de décision grâce à l'analyse des tendances et des modèles dans les ensembles de données complets qui ont été recueillis. L'IA permet d'identifier les opportunités, d'optimiser l'allocation des ressources et d'améliorer les programmes prioritaires.


Amélioration de la réponse aux catastrophes

En cas de crise, les technologies de l'IA peuvent grandement améliorer la manière dont les ONG perçoivent les besoins d'aide humanitaire et y répondent. Ces technologies permettront de visualiser et d'accéder à l'imagerie satellitaire et à d'autres sources de données qui peuvent être collectées et rapidement analysées pour fournir une connaissance en temps réel, facilitant ainsi la réponse aux catastrophes et la planification des secours.


Engagement des donateurs et collecte de fonds

Le soutien aux donateurs et à la collecte de fonds est une activité clé pour les ONG. Les plateformes et les outils alimentés par l'IA ont la capacité de générer des connaissances sur les modèles d'engagement, le comportement et les préférences des donateurs. Cela peut aider à personnaliser les campagnes de collecte de fonds, à personnaliser les expériences des donateurs et à optimiser les stratégies de collecte de fonds.


Transparence financière et détection des fraudes

Les outils basés sur l'IA peuvent déjà détecter des anomalies et des modèles dans les transactions financières, améliorant ainsi la détection et la prévention des fraudes. Cela aide les ONG à maintenir la responsabilité et la transparence en veillant à ce que les fonds soient utilisés de manière appropriée et efficace.


Analyse prédictive pour des interventions ciblées

L'analyse prédictive alimentée par l'IA peut aider à identifier les populations à haut risque et à cibler les interventions en conséquence. La capacité d'analyser les données démographiques, les déterminants sociaux et les indicateurs de santé aide les ONG à mieux définir les priorités et à relever de manière proactive des défis tels que le développement communautaire, les épidémies et la réduction de la pauvreté.


Voici quelques exemples d'engagements d'ONG et de la manière dont l'IA peut être utilisée pour avoir un impact social dans des domaines spécifiques:


L'IA dans les droits de l'homme et la justice sociale

L'IA pourrait jouer un rôle crucial dans le renforcement des efforts des ONG en matière de droits de l'homme et de justice sociale en les aidant à utiliser des outils juridiques pour identifier les menaces et les violations des droits de l'homme et faciliter la résolution de ces problèmes grâce à des réformes législatives et à l'analyse de données. Par exemple :

  • Surveillance des droits de l'homme et analyse des données: Les systèmes alimentés par l'IA peuvent analyser de vastes quantités de données provenant de diverses sources, notamment les médias sociaux, les articles de presse et les rapports sur les droits de l'homme, afin de surveiller et d'identifier les violations potentielles des droits de l'homme. Par conséquent, les algorithmes d'apprentissage automatique peuvent détecter des modèles et des tendances dans les données, ce qui permet aux ONG de se tenir au courant des questions émergentes et des points chauds liés aux violations des droits de l'homme.

  • Systèmes d'alerte précoce: L'IA pourrait être utilisée pour développer des systèmes d'alerte précoce qui prévoient les crises ou les conflits potentiels en matière de droits de l'homme. En analysant les données historiques et les indicateurs sociaux, les algorithmes d'IA peuvent fournir aux ONG des alertes précoces, leur permettant de prendre des mesures préventives et d'intervenir de manière proactive.

  • Recherche et analyse juridiques: Les technologies de l'IA pourraient rationaliser la recherche juridique en traitant de vastes bases de données juridiques et la jurisprudence afin de fournir des informations pertinentes pour les affaires relatives aux droits de l'homme. Cela accélérerait l'identification des précédents et des arguments juridiques pertinents, ce qui permettrait aux ONG de monter des dossiers plus solides et de plaider plus efficacement en faveur de la justice.

  • Identifier les préjugés et les discriminations systémiques: L'IA peut aider à identifier les préjugés systémiques et la discrimination dans les systèmes juridiques ou les politiques gouvernementales. En analysant de vastes ensembles de données, les algorithmes d'IA pourraient mettre en évidence les disparités et les inégalités, ce qui permettrait aux ONG de plaider en faveur de réformes et d'aborder les questions de justice sociale.

  • Préoccupations en matière de protection de la vie privée et de sécurité: Lorsqu'elles utilisent l'IA dans leur travail sur les droits de l'homme, les ONG doivent également tenir compte des questions de confidentialité et de sécurité liées aux données sensibles. Il est essentiel de garantir un stockage sécurisé et une utilisation responsable des données pour maintenir la confiance et protéger les personnes à risque.

Santé: Utilisation de l'IA et détection des maladies

Un autre domaine qui se distingue dans les opérations des ONG est la détection et le diagnostic des maladies. L'IA a fait des progrès remarquables en révolutionnant les soins de santé. Les outils basés sur l'IA utilisent des algorithmes d'apprentissage automatique capables d'analyser de grandes quantités de données médicales, telles que des images radiologiques et des dossiers de patients, et de détecter des schémas et des anomalies qui pourraient échapper à l'œil humain. Cela permet de développer des programmes de lutte contre les maladies dans chaque domaine.

Cependant, des questions critiques peuvent se poser: Alors que l'IA traite de plus en plus d'informations médicales sensibles et de données personnelles identifiables, comment pouvons-nous garantir la protection de la vie privée des patients et la sécurité des données ? Que se passe-t-il lorsque l'IA modifie les schémas? Il est donc primordial de trouver un équilibre entre les capacités de l'IA et l'expertise humaine.


L'éducation: Utilisation de l'IA pour personnaliser l'apprentissage

L'éducation est un domaine qui pose de nombreux problèmes, en particulier en Afrique et dans de nombreuses autres régions du monde, ce qui constitue un autre domaine d'intervention pour les ONG. L'utilisation d'outils éducatifs alimentés par l'IA pourrait révolutionner l'apprentissage en offrant aux élèves des expériences d'apprentissage personnalisées et adaptatives. Les algorithmes d'apprentissage automatique peuvent facilement catégoriser les apprenants, évaluer les forces et les faiblesses de chacun et adapter le contenu éducatif aux besoins uniques de chaque élève. Cela peut contribuer à combler les lacunes en matière d'apprentissage, à renforcer l'engagement et à améliorer les résultats globaux de l'éducation.


Toutefois, nous devons faire preuve de prudence pour éviter les biais dans les recommandations algorithmiques et nous prémunir contre la perpétuation des inégalités sociales existantes. Question cruciale : Comment pouvons-nous nous assurer que l'éducation pilotée par l'IA reste inclusive et accessible à tous, quel que soit le milieu socio-économique?



L'IA dans la protection de l'environnement

L'intégration de l'IA dans la protection de l'environnement permet aux ONG d'exploiter des informations fondées sur des données, d'optimiser l'affectation des ressources et de plaider en faveur de changements politiques efficaces. En utilisant la puissance de l'IA, les ONG pourraient améliorer leur capacité à surveiller, traiter et atténuer les problèmes environnementaux, contribuant ainsi à un avenir plus durable et plus résilient. Voici comment l'IA pourrait être utilisée pour la protection de l'environnement :

  • Surveillance de l'environnement et analyse des données: Les systèmes pilotés par l'IA peuvent traiter de grands volumes de données environnementales, notamment des images satellites, des données de capteurs et des modèles climatiques, afin de surveiller les changements dans les écosystèmes et d'identifier les menaces potentielles pour l'environnement. Les algorithmes d'apprentissage automatique peuvent détecter des schémas et des anomalies qui peuvent permettre aux ONG de réagir rapidement aux problèmes environnementaux émergents. Par exemple, si une ONG de défense de l'environnement utilise une analyse de l'imagerie satellitaire alimentée par l'IA pour suivre les schémas de déforestation dans une région spécifique, elle pourrait utiliser ces données pour identifier les zones à risque et prendre des mesures pour empêcher une dégradation plus importante.

  • Détection précoce de la pollution et des catastrophes naturelles: L'IA peut contribuer à la détection précoce des incidents de pollution et des catastrophes naturelles en analysant les données des capteurs et en assurant une surveillance en temps réel. Cela peut permettre aux ONG d'apporter des réponses rapides, de minimiser les dommages et d'atténuer l'impact sur les écosystèmes et les communautés. Ainsi, une ONG axée sur la conservation des océans pourrait utiliser des capteurs basés sur l'IA pour détecter les changements dans la qualité de l'eau et la présence de polluants, ce qui lui permettrait de réagir rapidement pour prévenir les dommages causés à la vie marine.

  • Planification de la conservation et restauration de l'habitat: Les technologies d'IA peuvent aider les ONG à élaborer des stratégies de conservation efficaces en analysant les données écologiques et en identifiant les zones de grande biodiversité. Cela pourrait permettre de hiérarchiser les efforts de conservation et de planifier les projets de restauration de l'habitat.

  • Atténuation du changement climatique et adaptation: L'IA pourrait contribuer à atténuer le changement climatique en analysant les données climatiques et les scénarios de modélisation, et aider les ONG à définir des stratégies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et s'adapter à l'évolution des conditions climatiques.

  • Réponse aux catastrophes et planification des secours: À la suite de catastrophes environnementales, les outils alimentés par l'IA peuvent aider les ONG à planifier les interventions et les secours en analysant des données telles que l'imagerie satellite et en mettant sous forme cartographique les zones touchées, ce qui facilite l'allocation des ressources et l'efficacité des efforts de redressement. Une ONG spécialisée dans les interventions en cas de catastrophe pourrait utiliser l'IA pour analyser l'imagerie satellitaire afin d'évaluer l'étendue des dégâts causés par les catastrophes naturelles et d'établir un ordre de priorité pour les zones nécessitant une assistance immédiate.

L'IA dans la protection de l'environnement n'est pas une solution autonome, mais nécessite une collaboration entre les experts en IA, les scientifiques de l'environnement, les décideurs politiques et les communautés locales, ce qui est essentiel pour une mise en œuvre réussie.


L'IA dans la réponse aux catastrophes: Améliorer l'aide humanitaire

En cas de catastrophe, l'IA peut aider les ONG de diverses manières. Qu'il s'agisse de prévoir les catastrophes naturelles et leurs conséquences ou d'optimiser les opérations de secours, les technologies de l'IA peuvent considérablement améliorer les capacités de réaction aux catastrophes. L'utilisation de chatbots alimentés par l'IA pour fournir des informations et un soutien en temps réel aux communautés touchées, l'imagerie satellite pour avoir une vue de l'impact réel sur le site, ce qui facilite la planification de la réponse et allège le fardeau des services d'urgence.

Néanmoins, alors que nous confions des décisions cruciales à des systèmes d'IA, nous devons prendre en compte les conséquences potentielles des erreurs et des biais dans la prise de décision. Comment maintenir la transparence et la responsabilité dans les opérations d'intervention en cas de catastrophe pilotées par l'IA?

Ces transformations ne peuvent aller sans la reconnaissance de plusieurs problèmes susceptibles de se poser. Cela pose des points de réflexion critiques et des questions telles que:


La gestion des questions éthiques: Bien que les exemples ci-dessus mettent en évidence l'immense potentiel de l'IA en matière d'impact social, nous devons faire face à plusieurs dilemmes éthiques. Alors que nous adoptons des solutions d'IA, certaines questions cruciales requièrent notre attention:

  • Sécurité des données et protection de la vie privée: Comment pouvons-nous garantir le stockage sécurisé et l'utilisation responsable de vastes quantités de données sensibles collectées par les systèmes d'IA?

  • Propriété des données publiques: Qui est propriétaire des données générées par les initiatives basées sur l'IA, et comment pouvons-nous nous assurer qu'elles profitent aux communautés qu'elles représentent?

  • Biais algorithmiques: comment pouvons-nous atténuer les biais des algorithmes d'IA afin d'éviter d'exacerber les inégalités sociales et les préjugés existants?

  • Transparence et responsabilité: Comment pouvons-nous mettre en place des mécanismes permettant de tenir les systèmes d'IA responsables de leurs décisions et de leurs actions?

Quelques-unes des questions abordées dans ce blog:


1. Comment le pouvoir de transformation de l'IA peut-il maximiser l'impact sur la communauté et améliorer la prestation de services dans les opérations des ONG?


2. Quels sont les exemples d'applications de l'IA dans le domaine des ONG qui donnent à réfléchir et comment les solutions basées sur l'IA ont-elles donné des résultats prometteurs pour relever des défis sociaux urgents dans des secteurs tels que les soins de santé et la préservation de l'environnement?


*Un modèle potentiel: Cadre d'impact social piloté par l'IA pour les ONG

Les ONG peuvent exploiter efficacement le pouvoir de l'IA pour susciter des changements positifs et créer un avenir plus équitable pour les communautés qu'elles servent. Ce cadre décrit un processus étape par étape pour intégrer l'IA dans les opérations des ONG de manière responsable et éthique.


Étape 1: Identifier les défis et les objectifs sociaux

  • Exemple: Une ONG travaillant dans le domaine des soins de santé identifie un défi social clé consistant à améliorer la détection et le diagnostic des maladies dans les zones reculées où l'accès aux experts médicaux est limité.

Étape 2: Évaluer les données et l'état de préparation à l'IA

  • Exemple: L'ONG évalue les données des dossiers des patients et les ensembles de données d'imagerie médicale existants afin de déterminer la qualité et la disponibilité des données. Elle évalue également son infrastructure technologique et constate qu'elle dispose du matériel et des capacités de réseau nécessaires pour prendre en charge l'intégration de l'IA.

Étape 3: Définir les cas d'utilisation et les applications de l'IA

  • Exemple: L'ONG identifie deux cas d'utilisation de l'IA. Premièrement, elle prévoit d'utiliser des algorithmes de reconnaissance d'images alimentés par l'IA pour analyser des images médicales (par exemple, des radiographies et des tomodensitogrammes) en vue d'une détection précoce des maladies. Deuxièmement, elle souhaite mettre en œuvre un chatbot alimenté par le traitement du langage naturel pour fournir des conseils médicaux aux patients dans les zones reculées.

Étape 4: Éthique et pratiques responsables en matière d'IA

  • Exemple: L'ONG forme un comité d'éthique composé d'experts médicaux, de scientifiques des données et de conseillers juridiques pour superviser la mise en œuvre de l'IA. Ils élaborent des lignes directrices pour s'assurer que les systèmes d'IA sont transparents, impartiaux et conformes aux réglementations sur la confidentialité des données des patients.

Étape 5: Sécurité et confidentialité des données

  • Exemple: L'ONG met en place un système de cryptage et des contrôles d'accès pour sécuriser les données des patients et s'assurer que seul le personnel autorisé peut accéder aux informations sensibles. Elle obtient également le consentement éclairé des patients avant d'utiliser leurs données médicales à des fins d'analyse d'IA.

Étape 6: Sélection de la solution d'IA

  • Exemple: L'ONG fait des recherches sur différents fournisseurs de logiciels d'IA et sélectionne une plateforme de reconnaissance d'images spécialisée dans l'analyse de l'imagerie médicale. Pour le chatbot, elle choisit une API de traitement du langage naturel qui peut être intégrée dans son système existant de communication avec les patients.

Étape 7: Intégration de l'IA et formation

  • Exemple: L'ONG s'associe à une entreprise technologique pour intégrer les solutions d'IA sélectionnées dans son système de santé. Elle organise des séances de formation à l'intention des professionnels de la santé pour leur permettre d'utiliser et d'interpréter efficacement les informations générées par l'IA.

Étape 8: Mise en œuvre et essais pilotes

  • Exemple: L'ONG mène un projet pilote dans une région isolée où la détection des maladies est difficile. Elle utilise l'outil de reconnaissance d'images alimenté par l'IA pour analyser des images médicales provenant de cliniques et d'hôpitaux locaux, ce qui permet une détection précoce de maladies telles que la tuberculose et le cancer du poumon.

Étape 9: Évaluer et affiner

  • Exemple: Après le projet pilote, l'ONG évalue la précision et l'efficacité des systèmes d'IA. Elle recueille les commentaires des professionnels de la santé et des patients afin d'identifier les points à améliorer. Elle affine les algorithmes d'IA sur la base des commentaires reçus.

Étape 10: Passer à l'échelle supérieure et étendre le projet

  • Exemple: Le projet pilote ayant donné de bons résultats, l'ONG décide d'étendre l'initiative de détection des maladies par l'IA à d'autres régions éloignées. Elle étend également l'utilisation du chatbot pour fournir des conseils et une assistance médicale à un plus grand nombre de patients.


3. Quelles considérations éthiques critiques les ONG doivent-elles prendre en compte lorsqu'elles intègrent l'IA dans leurs processus, notamment en ce qui concerne la sécurité des données, la propriété des données publiques et les biais algorithmiques?


4. Comment les technologies de l'IA peuvent-elles surmonter les barrières linguistiques et faciliter une communication et une collaboration efficaces entre les ONG qui travaillent à l'échelle internationale avec des cultures différentes?

5. Comment l'analyse de données pilotée par l'IA améliore-t-elle la prise de décision, l'affectation des ressources et l'orientation des programmes pour les ONG qui traitent de vastes volumes de données, et quelles opportunités l'IA peut-elle identifier pour optimiser les opérations des ON?

6. Quels sont les avantages et les défis potentiels de l'utilisation des technologies de l'IA pour la réponse aux catastrophes dans le cadre des efforts d'aide humanitaire, et comment les ONG peuvent-elles maintenir la transparence et la responsabilité lorsqu'elles confient des décisions critiques à des systèmes d'IA?

7. De quelle manière l'IA peut-elle être exploitée pour personnaliser les expériences d'apprentissage dans les ONG axées sur l'éducation, et comment ces organisations peuvent-elles s'assurer que l'éducation pilotée par l'IA reste inclusive et accessible à tous, quel que soit le milieu socio-économique?


Conclusion:

L'IA offre un large éventail de possibilités aux ONG internationales qui cherchent à susciter un changement social positif. Toutefois, il convient d'être prudent et de garder à l'esprit les implications éthiques de l'intégration de l'IA dans les différentes sphères de la société. La sécurité et la propriété des données, l'éthique et d'autres questions continuent de poser des problèmes cruciaux. Nous pouvons exploiter le potentiel de l'IA pour créer un avenir meilleur et plus équitable pour tous.

Que ce blogue serve d'amorce de réflexion aux ONG internationales qui s'engagent sur la voie d'un impact social responsable et axé sur l'IA. Ensemble, nous pouvons façonner un monde où la technologie et l'humanité coexistent harmonieusement pour le plus grand bien de tous.

Hesse Consulting Group est membre de la plateforme de prospective stratégique "Scanning The Horizon", hébergée par le Centre International de la Société Civile.



2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page